samedi 17 août 2013

Haute Maurienne


La vallée de Haute Maurienne est protégée par un étroit défilé aux ravins vertigineux, qu'il faut franchir pour trouver les plus beaux décors de haute montagne..





La vallée se réouvre pour ressembler à une belle vallée alpine... Elle borde le massif de la Vanoise du côté de l'adret, l'ubac se trouvant au pied du massif qui nous sépare de l'Italie... Alors, de quels côtés parle-je?



Tout au fond de la vallée de la Haute Maurienne, le petit village pittoresque de Bonneval sur Arc, et ses maisons en pierre, au pied du col de l'Iseran.






Partout autour, de bas en haut, féerie et émerveillement...















Un Lys Martagon, qui veut nous faire croire qu'une elfe cultive des orchidées dans les alpages...






Ici deux torrents, qui ne sont pas du même glacier, viennent mélanger leurs teints différents.


Et puis un peu plus haut, je ne me lasse pas des jolis reflets des lacs d'altitude...











En montant encore, quelques dernières fleurs se sentent bien seules au royaume de la roche, des moraines, des lacs glaciaires, des eaux de fonte turquoise, des névés, des brumes et des nuages échevelés...
























Tout en haut, les glaciers font apparaître leurs grands travaux de terrassement, datant du siècle dernier, et semblent se recroqueviller au sommet comme pour lutter comme ils peuvent, à contre-saison, comme rabougris par le réchauffement... mais ces falaises de glace sont encore bien imposantes quand on veut s'en approcher...

























12 commentaires:

  1. Bon, j'aurais bien dit l'adret mais vu que c'est marqué, je n'allais rien gagner lol. Comme chaque année, j'aurais dû être là-haut, ça a été annulé pour les raisons que tu connais. J'ai beaucoup voyagé mais si je dois retenir une seule chose, c'est la montagne en été, quelle qu'elle soit.
    De très belles photos qui donnent envie de repartir bien vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour la question, c'est : l'Italie est de quel côté, sur la photo?
      Pleins de courage pour patienter jusqu'à l'été prochain, alors !
      Bisous

      Supprimer
  2. C'est superbissime, Usclade. Si Emma veut bien, on va peut-être bien te décerner un nouveau Nobel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prix Nobel de Montagnitude, je suis flatté ! :-)

      Supprimer
    2. Et un prix Nobel de Photo sur Le Blog! Un!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Merci Sophie, oui, il y a vraiment des couleurs improbables en montagne..

      Supprimer
  4. tes photos sont très très belles!! c'est un beau panel de la montagne en été. ne fais pas trop de pub, on est bien là haut quand c'est calme :)

    dis , tu as vu que certaines photos étaient superposées dans ton montage?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois pas quelles photos seraient superposées, mais oui, je ne les ai pas toutes réduites, tant pis pour la mise en page..
      S'il n'y a que mon lectorat à venir là haut, on sera tranquille tous ensemble :-)

      Supprimer
  5. Une série absolument splendide, j'adore l'ensemble. Mais pour se balader, je préfère la première partie, moins haute, quand il y a plus ou au moins autant de végétal que de minéral.
    Les petites fleurs sur fond de montagne, ça me fait toujours craquer. Tout comme les marmottes. :)

    PS : Te réponds dans la journée. Sur mon blog. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pastelle, le compliment me touche.. C'est vrai que moi aussi je suis plus zen dans les alpages, je laisse les enfants courir après les sauterelles et les papillon, alors qu'au dessus de 2600m je suis stressé, je les agrippe de peur qu'ils dévissent dans les pierriers..

      Supprimer
  6. Comment va la vie, comment vont les connaissances. Je crois que nos échanges me manquent parfois !

    RépondreSupprimer

Et vous, z'en pensez quoi?